Christophe Lance marketing internet et web designChristophe Lance marketing internet et web design (Mobile version)Logo Christophe Lance (Mobile)
Tutoriels et analyses sur le web design et le marketing internet en Suisse et ailleurs. N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions.

Javascript est un langage incontournable, lorsque l’on veut dynamiser et optimiser un CMS en PHP comme Joomla. Par exemple, il est possible de créer un calculateur (BMI, devis, etc.) en PHP, mais l’intégrer dans le CMS en Javascript évitera un rechargement de page ou limitera l’interaction au chargement d’un flux de données de type Ajax.

Javascript est bien entendu déjà utilisé par le coeur du CMS et par toutes sortes d’extensions ou de fonctionnalités pour réaliser des diaporamas d’images, des filtres d’articles ou des effets d’animation. Sur un site important, cet agglomérat de codes a vite tendance à transformer le CMS en usine à gaz, s’il est mal géré.

C'est une question qui fait parfois surface. Lorsque le site a beaucoup de pages, les utilisateurs qui ne connaissent pas bien Joomla peuvent avoir de la peine à trouver comment modifier certaines informations. En effet, les pages sont créées dynamiquement et ce processus peut être complexe en raison de l'intégration de données enregistrées dans des tables différentes: articles, modules, plugins, champs personnalisés, menus, templates ou chaînes de traduction, fichiers, qui peuvent appartenir à différents types de composants et sans compter qu'un CMS est un outil collaboratif avec des permissions qui changent entre les utilisateurs et en plusieurs langues.

Un point fort indiscutable des CMS (Système de gestion de contenu) Joomla et Wordpress est la possibilité de mettre à jour facilement leur code source et celui de leurs extensions en cliquant simplement sur un bouton dans l'interface d'administration. Wordpress permet d'effectuer les mises à jour mineures et majeures automatiquement, contrairement à Joomla, qui informe le webmaster par email, mais lui laisse en fin de compte le soin de choisir le bon moment pour le faire. Les deux approches ont leurs avantages et inconvénients. Néanmoins, les utilisateurs de Wordpress peuvent désactiver cette fonction et ceux de Joomla peuvent utiliser des services externes pour réaliser leurs mises à jour automatiquement.

Gantry 5 est une plateforme open source commune aux CMS Grav, Joomla et Wordpress permettant de créer des thèmes de très bonne qualité visuelle. Elle offre en particulier la possibilité d'utiliser le langage de template Twig (popularisé par Drupal et Symfony) porté sur Wordpress par l'intermédiaire de la bibliothèque Timber qui transpose les fonctions du CMS.

Un portail bilingue a été réalisé par un créatif talentueux, mais le CMS était devenue une usine à gaz. Le site était lent, mal référencé et peu sécurisé. C'était le moment de faire appel à "SOS CMS" (nom fictif ?).

Editeur HTMLDe nombreuses personnes confondent l'éditeur de contenu d'un CMS (on dit aussi éditeur HTML ou éditeur WYSIWYG) avec un outil de création de site web. L'éditeur de contenu du CMS permet à des rédacteurs de niveaux techniques différents de modifier les articles d'un site web conçu et maintenu par un webmaster. Bien connaître le fonctionnement de l'éditeur HTML d'un CMS permet d'augmenter la productivité dans le cadre d'un site professionnel nécessitant parfois la gestion de centaines de pages par des auteurs spécialistes de leur domaine, mais qui ne sont pas des web designers.

L'angoisse de la page blanche existe aussi pour un(e) chef(fe) de projet chargé(e) de concevoir un nouveau site web.
Pour développer ses idées, les présenter à sa direction, à ses clients et communiquer avec les différents intervenants (rédacteur, graphiste, programmeur, responsable marketing, etc.), un schéma est – souvent – plus efficace qu'un long discours.

Créer son site web avec un CMS (Système de gestion de contenu) open source comme Wordpress ou Joomla vous permet de ne pas vous retrouver prisonnier d'un service web sur abonnement réduit au plus petit dénominateur commun des besoins de ses utilisateurs, qui peut modifier son offre du jour au lendemain ou supprimer votre compte au moindre problème.

Installer son propre CMS présente aussi l'avantage de pouvoir optimiser soi-même le design, les fonctionnalités, la sécurité et les performances de son site, ce qui peut faire la différence dans un marché très concurrentiel. Voici quelques règles de base à suivre pour bien démarrer en ce qui concerne l'aspect technique.

Google Data Studio est une nouvelle application web gratuite (encore en version bêta) permettant de créer des rapports d'audience personnalisés sur la base de sources de données variées comme Google Analytics, Google Ads, Console search, voire des fichiers CSV ou des bases de données SQL.

Cet outil permet non seulement de créer des graphiques avec un design sophistiqué, mais il devient possible d'ajouter des boutons pour changer les données à la volée, par exemple selon des plages de dates ou le pays d'origine des visiteurs, ce qui rend les rapports vraiment interactifs.

Gantry 5 est un framework (bibliothèque de code) open source et multiplateformes réalisé par Rocket Theme, un développeur Joomla! expérimenté depuis les débuts de ce CMS (Content management system). Il s'installe sur les CMS Joomla, Wordpress ou Grav (leur CMS maison avec base de données en fichiers texte), afin de faciliter le développement de templates (ou thèmes dans la terminologie Wordpress/Grav). Il a été récompensé par les participants aux conférences J and Beyond à Barcelone en 2016. Il est aussi très bien noté à la fois dans le Joomla extensions directory et le répertoire des plugins Wordpress.

Utilisé par de nombreux journalistes, Twitter est un réseau social adapté pour organiser une veille d'information.

Les messages sont courts et il est possible de parcourir rapidement des centaines de tweets. Un peu de magie est néanmoins nécessaire pour éviter les trolls et faire le tri sans s'énerver parmi un nombre incalculable de messages insignifiants ou haineux.

Notes de cours La prise de notes est une compétence essentielle pour acquérir de nouvelles connaissances. Aujourd'hui, l'ordinateur ou la tablette tactile ont remplacé le papier et le crayon. Saisir des notes de séances, de cours ou de lecture, les améliorer et les structurer avec des logiciels spécialisés est une activité ludique et très utile. Mais encore faut-il choisir le bon logiciel.

Joomla! est un système de gestion de contenu (CMS) open source, développé par des contributeurs dans le monde entier, qui se veut à la fois simple pour les débutants et suffisamment flexible et performant pour les développeurs plus expérimentés. Bien entendu, ce CMS, qui existe depuis 2005, a ses limitations et les lourdeurs que l'on peut attendre d'un projet communautaire à l'échelle mondiale. Mais tout en reconnaissant qu'aucun logiciel n'est parfait, Joomla permet de développer un site dynamique, sécurisé et multilingue avec un budget raisonnable et des technologies éprouvées qui sont régulièrement mises à jour. Je conseille notamment de tester la dernière version Joomla 4 qui est une modernisation très attendue du framework, notamment sa gestion des assets, et de l'interface du CMS.

BotSelon certains scientifiques ou entrepreneurs visionnaires comme Ehon Musk, l'intelligence artificielle menace à terme l'humanité. Intelligents ou non, les robots ont toujours fasciné et effrayé les humains. Pour tout webmaster qui se respecte, interagir avec des ro(bots) est une activité bien réelle et quotidienne. Sur un petit site (max. 1000 visiteurs par jour), ils peuvent représenter jusqu'à 80% de l'audience totale. Dans le jargon d'internet, les bots sont des logiciels qui effectuent des tâches fastidieuses de manière automatique ou semi-automatique. Certains, comme le fameux Googlebot, indexent les pages web dans la base de données des moteurs de recherche.

Un réseau social est un site comme Facebook qui permet de gérer un profil privé ou professionnel et de créer des connexions avec d'autres utilisateurs. Promouvoir son activité professionnelle avec les réseaux sociaux nécessite d'investir du temps pour gérer son compte, créer des liens avec d'autres membres, effectuer une veille d'information et mettre à jour le statut de son profil. Même si les articles publiés sont courts, il n'est pas évident de faire simple et accrocheur et il faut une certaine habitude pour utiliser au mieux la limite de 140 caractères maximum imposée par Twitter.

CMS market shareLes CMS (Systèmes de gestion de contenu) open source sont aujourd'hui à la base du fonctionnement de nombreux sites web. Ces applications web permettent à un ou plusieurs utilisateurs(-ices) de mettre à jour un site ou un blog sans nécessiter des connaissances techniques importantes. Le terme open source signifie que le propriétaire du site peut avoir accès gratuitement et librement au code source de l'application pour le consulter ou le modifier en fonction de ses besoins.

Devis et renseignement gratuits