Journal d'un consultant suisse en marketing internet

Chiffres clés et analyses sur le marketing internet en Suisse (et ailleurs). N'hésitez pas à me contacter pour des commentaires. Des mises à jour plus fréquentes sont disponibles sur mon compte Twitter avec une revue de presse et des conseils de lecture.

Google Data Studio est une nouvelle application web gratuite (encore en version bêta) permettant de créer des rapports d'audience personnalisés sur la base de sources de données variées comme Google Analytics, Adwords, Console search, voire des fichiers CSV ou des bases de données SQL.

Cet outil permet non seulement de créer des graphiques avec un design professionnel, mais il devient possible d'ajouter des boutons pour changer les données à la volée, par exemple selon des plages de dates ou le pays d'origine des visiteurs, ce qui rend les rapports vraiment interactifs.

Gantry 5 est un framework (bibliothèque de code) open source et multiplateforme réalisé par Rocket Theme, un développeur Joomla! expérimenté depuis les débuts de ce CMS (Content management system). Il s'installe sur les CMS Joomla! et Wordpress, afin de faciliter le développement de templates (ou thèmes dans la terminologie Wordpress). Il a été récompensé par les participants aux conférences J and Beyond à Barcelone en 2016.

Utilisé par de nombreux journalistes, Twitter est un réseau social adapté pour organiser une veille d'information.

Les messages sont courts et il est possible de parcourir rapidement des centaines de tweets. Un peu de magie est néanmoins nécessaire pour éviter les trolls et faire le tri sans s'énerver parmi un nombre incalculable de messages insignifiants ou haineux.

Notes de cours La prise de notes est une compétence essentielle pour acquérir de nouvelles connaissances. Aujourd'hui, l'ordinateur ou la tablette tactile ont remplacé le papier et le crayon. Saisir des notes de séances, de cours ou de lecture, les améliorer et les structurer avec des logiciels spécialisés est une activité ludique et très utile. Mais encore faut-il choisir le bon logiciel.

Note: cet article n'est pas une introduction à l'utilisation de Joomla. C'est mon retour d'expérience de plusieurs années de développement et d'intégration avec ce CMS.

Joomla! est un système de gestion de contenu (CMS), développé par des passionné(e)s dans le monde entier, qui se veut à la fois simple pour les débutants et suffisamment flexible et performant pour les développeurs plus expérimentés. Bien entendu, ce CMS, qui existe depuis plus de 10 ans, a ses limitations et les lourdeurs que l'on peut attendre d'un projet communautaire à l'échelle mondiale. Mais tout en reconnaissant qu'aucun logiciel n'est parfait, Joomla! permet de développer un site dynamique, sécurisé et multilingue avec un budget raisonnable et des technologies éprouvées.

BotSelon certains scientifiques ou entrepreneurs visionnaires comme Ehon Musk, l'intelligence artificielle menace à terme l'humanité. Intelligents ou non, les robots ont toujours fasciné et effrayé les humains. Pour tout webmaster qui se respecte, interagir avec des ro(bots) est une activité bien réelle et quotidienne. Sur un petit site (max. 1000 visiteurs par jour), ils peuvent représenter jusqu'à 80% de l'audience totale. Dans le jargon d'internet, les bots sont des logiciels qui effectuent des tâches fastidieuses de manière automatique ou semi-automatique. Certains, comme le fameux Googlebot, indexent les pages web dans la base de données des moteurs de recherche.

Mis à jour en octobre 2016

Un réseau social est un site comme Facebook qui permet de gérer un profil privé ou professionnel et de créer des connexions avec d'autres utilisateurs. Promouvoir son activité professionnelle avec les réseaux sociaux nécessite d'investir du temps pour gérer son compte, créer des liens avec d'autres membres, effectuer une veille d'information et mettre à jour le statut de son profil. Même si les articles publiés sont courts, il n'est pas évident de faire simple et accrocheur et il faut une certaine habitude pour utiliser au mieux la limite de 140 caractères maximum imposée par Twitter.

Article mis à jour en août 2017

Les CMS (Systèmes de gestion de contenu) sont aujourd'hui à la base du fonctionnement de nombreux sites web. Ces applications en ligne permettent à un ou plusieurs utilisateurs(-ices) de mettre à jour un site ou un blog sans nécessiter des connaissances techniques importantes. Les plus répandus sont open source, ce qui signifie que le propriétaire du site peut avoir accès au code source de l'application pour le consulter ou le modifier en fonction de ses besoins.

Mise à jour octobre 2016

Facebook revendique plus d'un milliard d'utilisateurs et est l'un des sites web les plus consultés en Suisse et dans le monde. Il occupe les premières positions du système de classement Alexa et se trouve loin devant les autres réseaux sociaux sur Google Trends. Bien entendu, la plateforme fait aussi l'objet de nombreuses critiques de la part de ses membres, des annonceurs et des investisseurs. Comme les autres réseaux sociaux, il souffre du fait qu'un certain nombre de profils sont faux ou inactifs. De plus, tout le monde n'a pas les moyens ou la notoriété des stars ou des grandes marques pour animer une communauté. Voici donc une checklist à l'intention d'une PME ou d'une association souhaitant intégrer une page fans Facebook à sa stratégie internet.

En utilisant Google ou Bing, il est possible de limiter votre recherche à un seul nom de domaine avec la commande site:nomdomaine (tout sans espace). Par exemple, pour limiter une recherche sur le site de l'ONU à Genève, on utilise la commande site:unog.ch. Toutes les pages avec le nom de domaine unog.ch seront affichées, soit plus de 375'000 résultats.

La part des utilisatrices suisses d'internet augmente, mais est encore inférieure à celle des utilisateurs masculins

Comment trouver des données sur les utilisateurs d'internet en Suisse ? La question est importante pour les annonceurs et plus généralement pour toutes personnes qui s'intéressent à l'évolution de ce média. En Suisse, des données publiques sont consultables sur le portail statistiques suisse de la Confédération: Indicateurs de la société de l'information.

La veille d'information consiste à collecter des données utiles pour une entreprise, une marque ou un blogueur. C'est une composante importante de la stratégie internet, car elle permet d'apprendre de ses erreurs comme de ses succès et de mettre à niveau ses connaissances dans un contexte concurrentiel en perpétuelle mutation.

Mais comment choisir le bon service ? Il en existe une pléthore et leur durée de vie est souvent éphémère.

Mis à jour en 2016

Une question récurrente posée par les clients aux webmarketers est comment améliorer la rentabilité de leur site web et il s'ensuit ce genre de dialogue:

- Webmarketer: Avez-vous un système pour mesurer l'audience de votre site web?
- Visiteur:  Je crois ... J'ai les statistiques du fournisseur d'accès.
- Combien avez-vous de visiteurs mensuels ? Quelles sont vos sources de trafic ? Vos pages de destination ?
- Je ne sais pas trop...

Avant internet — on a l'impression de parler du Moyen Âge — bref, dans cette autre vie, il  n'existait pas trente-six solutions pour obtenir des adresses d'entreprises: on consultait "les pages jaunes" de l'annuaire téléphonique. Pour la petite histoire, le premier annuaire téléphonique commercial a été créé en 1886 par Reuben H. Donnelley aux États-Unis sous le terme de "Yellow pages" ou "pages jaunes" en français. Selon la légende, l'ouvrier chargé de l'impression de l'annuaire se serait trouvé à court de papier blanc et l'aurait remplacé par du jaune (source).

Le démarrage d'une entreprise est une phase délicate. La communication peut être considérée à tort comme une tâche simple (ou agréable) à réaliser par rapport à la difficulté du montage financier ou de la mise au point technique d'un produit destiné à être commercialisé. Malheureusement, un produit techniquement supérieur peut rester dans les starting blocks faute d'une attention suffisante à la façon dont il sera perçu par le marché.

La popularité croissante des réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter incite les entreprises à investir du temps et des ressources financières pour créer le contenu qui doit alimenter continuellement leur présence en ligne. Cet investissement peut être réalisé en partie au détriment du blog ou du site maison. La question peut se poser pour une PME ou un indépendant avec un budget limité: les sites web et les blogs sont-ils devenus obsolètes ?