Gantry 5 est un framework (bibliothèque de code) open source et multiplateforme réalisé par Rocket Theme, un développeur Joomla! expérimenté depuis les débuts de ce CMS (Content management system). Il s'installe sur les CMS Joomla, Wordpress ou Grav (leur CMS maison avec base de données texte), afin de faciliter le développement de templates (ou thèmes dans la terminologie Wordpress). Il a été récompensé par les participants aux conférences J and Beyond à Barcelone en 2016.

Les points forts des templates basés sur Gantry:

  • Une interface conviviale pour créer différents styles de mise en page qui peuvent être assignés à des pages de contenu différentes et même aux pages d'erreur.
  • La compilation à la volée du code SCSS pendant la phase de développement.
  • Le langage de template Twig, inspiré de la syntaxe de Python et popularisé par Symfony et Drupal, présente l'avantage d'être plus concis et digeste que PHP dans le code HTML du template.
  • Un écran de débogage (Whoops) utile lors de l'écriture de codes SCSS, Twig ou PHP.
  • La sauvegarde des paramètres sans base de données sous forme de fichiers YAML (moins verbeux que XML), ce qui permet d'ouvrir plus facilement le capot, afin de modifier les réglages par défaut. Par exemple, il est très facile de modifier la grille de mise en page du template ou les textes des particules (widgets), lorsque l'on sait modifier les paramètres dans le fichier YAML.
  • Sur Grav où tout est écrit sur des fichiers, l'utilisateur avancé a un accès complet en ligne de commande aux réglages du CMS et du template.
  • La documentation et les tutoriels facilitent grandement l'apprentissage du framework. Le plus rébarbatif est peut-être de devoir fouiller dans les multiples fichiers sources SCSS pour comprendre le fonctionnement des classes du framework frontend de Gantry 5 appelé Nucleus. L'examen des pages démos des templates à l'aide de l'outil développeur du navigateur s'avère souvent une méthode plus rapide.
  • Un système de cache intégré, plus de nombreux plug-ins disponibles en téléchargement gratuits: amélioration des performances (RokBooster), éditeur de code, gestionnaire de galeries ou de shortcodes (RokCandy) .
  • Enfin, l'attrait de pouvoir développer avec le même framework et la même interface sur trois CMS parmi les plus populaires du marché: Joomla!, Wordpress et Grav.
Grille de mise en page de Gantry
Grille de mise en page de Gantry

Un framework agréable à utiliser et bien intégré

Gantry 5 se révèle agréable à l'utilisation. Testé sur un site en production, il s'intègre bien au CMS et à un outil de sécurité courant comme Akeeba Admin Tools. Trois templates gratuits permettent de se faire une idée du produit et de créer un site simple avec un minimum d'efforts. Le programmeur qui a l'habitude de développer en PHP/XML sur Joomla! passera sans problèmes à Twig/YAML. Dans l'esprit de Joomla, Gantry permet de facilement surclasser les fichiers de l'installation de base dans un dossier nommé "custom" pour adapter le template à ses besoins sans gêner les futures mises à jour du framework et de ses templates.

Rocket Theme propose des templates commerciaux beaux et adaptés aux mobiles à moins de 50 dollars avec de nombreux modules (appelés particules) pour agrémenter la mise en page ou ajouter des fonctions supplémentaires comme, par exemple, un formulaire d'inscription à une mailing liste ou des blocs d'images. Le support technique et le forum de discussions sont réactifs en cas de problème. Gantry 5 et ses templates sont d'ailleurs régulièrement mis à jour.

Des désavantages ?

  • Le gestionnaire de template est en anglais, mais il permet bien entendu de créer un site en n'importe quelle langue. Il existe néanmoins une traduction partielle des chaînes de caractères du gestionnaire en français. Une fois le site créé, bien entendu, le gestionnaire de template est moins souvent utilisé.
  • Plus ennuyeux, les particules Gantry ne sont pas modifiables dans le frontend Joomla. Si vous avez besoin de modifier le site en frontend, il faut utiliser des modules traditionnels Joomla. C'est le désavantage d'un framework multiplateformes.
  • L'ajout d'un framework supplémentaire au framework du CMS augmente l'occupation de la mémoire et le nombre de requêtes SQL sur le serveur. Mais cette charge reste raisonnable surtout si l'on utilise PHP 7, le cache et que l'on développe avec la console de débogage sous les yeux. Il est facile de développer ses propres modules en puisant dans le code CSS ou Twig du template. Un site développé avec Gantry par un webmaster débutant peu conscient des problèmes d'optimisation peut vite devenir une usine à gaz, mais c'est vrai avec tout CMS. On regrette quand même la simplicité du template de base de Joomla, mais c'est le prix à payer pour créer des sites de plus en plus sophistiqués.
  • Sur Joomla, le framework CSS Nucleus s'ajoute par défaut à Bootstrap. Néanmoins, certains templates Gantry 5 permettent d'activer ou de désactiver à volonté les versions de Bootstrap souhaitées et c'est vraiment pratique.
  • Sur Worpdress, l'approche sans base de données de Gantry peut être un casse tête avec certaines fontionnalités comme les menus ou le multilingue (le développeur conseille d'utiliser WPML).

En résumé, bien que plus encombrant que le template de base Protostar, Gantry 5 a de nombreux atouts au niveau des fonctionnalités, par exemple un superbe menu déroulant responsive, qui compensent l'inconvénient d'ajouter un framework supplémentaire au CMS.