Mis à jour en 2018

Vous désirez confier à un professionnel la réalisation ou la refonte de votre site web ? Voici donc une dizaine de conseils utiles pour vous aider à réaliser une demande de devis vraiment professionnelle. En effet, plus votre demande de devis sera détaillée, plus elle vous permettra d'obtenir de la part de différents fournisseurs que vous aurez contactés des offres réellement comparables entre elles, ce qui simplifiera votre choix. Mais si vous demandez un travail spéculatif, il est important de limiter le nombre de devis au strict nécessaire. Personne n'aime travailler gratuitement.

1) Tout d'abord, il faut venir avec une idée précise du type de site que vous désirez réaliser: s'agit-il d'un simple site plaquette d'une page pour présenter votre entreprise, d'un blog, d'un CMS, c'est-à-dire d'un système de gestion de contenu comme Joomla ou Wordpress permettant à différents utilisateurs d'ajouter du contenu sur votre site, d'un site de e-commerce nécessitant une infrastructure technique plus importante et un système de paiement sécurisé, de la refonte complète ou partielle de votre intranet ? Tous les professionnels de l'internet n'ont pas les mêmes compétences. Certains projets demandent des connaissances techniques spécialisées. D'autres projets nécessitent une expérience plus importante dans le domaine de la communication et davantage de sensibilité artistique.

2) Précisez vos délais de réalisation. Si vous n'êtes pas pressé, vous pouvez peut-être négocier les prix. Il n'y a rien qu'un web designer déteste plus que de devoir réaliser un site web pour avant-hier!

3) Décrivez brièvement l'architecture de votre site web dans un document de traitement de texte: la page d'accueil, les différentes pages intérieures, le formulaire de contact, afin de pouvoir évaluer la taille du site et sa complexité au niveau des fonctionnalités. Personnellement, j'utilise le logiciel OmniOutliner qui permet de travailler avec facilité sur les noeuds de l'arborescence du site, de les déplacer ou de les supprimer. Pensez aussi à indiquer le nombre de langues dans lesquelles le site doit être traduit. 

4) Développer un concept graphique orginal demande du temps et coûte de l'argent. Gagnez du temps. Venez avec des idées précises sur le graphisme de votre site web. Transmettez à votre web designer les adresses de sites web dont vous appréciez l'interface et le graphisme. Mais il faut savoir que le développement d'animations personnalisées bluffantes peut s'avérer plus coûteux que le site web proprement dit. N'en faites pas trop et misez sur un site simple à utiliser et rapide à charger sur PC comme sur mobile.

5) Le contenu textuel et iconographique du site (images, vidéos) est la partie la plus importante, mais aussi la plus négligée dans les budgets. Faites de préférence appel à des professionnels pour le réaliser, car la qualité du contenu est importante. Indiquez au web designer la nature et le volume du contenu à intégrer sur le site. Dans le cas d'un système de gestion de contenu (CMS), vous pouvez entrer une partie du contenu vous-même dans la base de données, ce qui réduit le coût de réalisation.

6) L'important est de pouvoir faire vivre le site. Interrogez votre développeur web sur ses références et demandez-lui une démonstration du type de site qu'il vous propose, notamment l'interface d'administration et son éditeur Wysiwyg qui vous permettent de modifier et de mettre à jour le site. Le travail de webmaster peut être intimidant, si l'informatique n'est pas votre tasse de thé: règles CSS, publication d'images optimisées sur le site, contraintes du responsive web design, etc. Dans tous les cas, pensez à vous informer du coût d'une formation individualisée et du support technique par téléphone. 

Interface de Joomla

7) Si vous les connaissez, précisez les contraintes d'hébergement du site. Peut-être, désirez-vous héberger votre site de ecommerce sur serveur Cloud, afin de pouvoir gérer précisément la charge de trafic du site ou utilisez-vous déjà un simple hébergement mutualisé que vous souhaitez conserver pour votre Blog. Seulement la qualité se paie. Un mauvais hébergement peut se traduire par des ralentissements (serveur saturé) ou par une sécurité défaillante. Indiquez le nom de domaine de votre site dans votre offre uniquement si vous avez préalablement pris la précaution de l'enregistrer à votre nom.

8) Demandez à votre fournisseur comment il a prévu de référencer votre site, mais ne croyez pas les vendeurs de solutions miraculeuses. Le webmaster doit suivre certaines lignes directrices pour que le contenu des pages soit correctement indexé dans les moteurs de recherche. Ensuite, le succès de votre site dépendra principalement de l'originalité et de l'adéquation de son contenu avec votre public cible, afin d'accroître le nombre de liens de qualité vers votre site et de visiteurs qualifiés.

9) On est d'accord, comme la majorité des sites web, vous n'avez peut-être rien de particulièrement original à publier. Dans ce cas, c'est le marketing et la publicité qui se chargent de faire la différence par rapport à vos concurrents. Il existe aujourd'hui d'innombrables outils de promotion sur internet ou ailleurs. Demandez à votre prestataire de réfléchir pour vous et de vous faire des propositions.

10) Last but not least, faites attention aux conditions d'utilisation de services online qui semblent avantageux au premier abord, mais qui peuvent avoir des contraintes rédhibitoires à long terme. Vous pourriez, par exemple, être empêché de récupérer toutes ou, en partie, les fonctionnalités de votre site web, si vous désirez changer de fournisseur ou évoluer vers un autre outil. Dans tous les cas, demandez à travailler avec des logiciels open source comme les CMS Joomla, Worpdress ou Drupal, dont le code informatique est disponible en libre accès sur internet. Ainsi, vous trouverez plus facilement un webmaster qui a de l'expérience avec cette plateforme, si vous avez besoin de changer de fournisseur.