Mis à jour en 2016

Un matin, en passant devant un kiosque, vous découvrez à la une d'un journal de boulevard un reportage décrivant votre vie privée et professionnelle dans les moindres détails: photos de vacances ou soirée en boîte de nuit, activité sportive, commentaires récents (et peu flatteurs), relations et ami(e)s, numéros de téléphone ou email pour vous contacter, tout y est ou presque... Nul doute que ces informations vont intéresser votre conjoint ou votre employeur. 😫

Vous êtes certainement en train de vous dire: "cette situation ne risque pas de m'arriver, je ne suis pas une célébrité". Peut-être pas sur papier glacé, mais sur internet, tout est possible. Le problème, c'est que le réseau est comme un éléphant: il a une très bonne mémoire. Toute information personnelle que vous (ou quelqu'un d'autre) dévoilez sur internet pourra être retrouvée un jour ou l'autre.

Bien entendu, toutes ces données sont déjà accessibles publiquement sur le net, mais vous ne vous doutiez peut-être pas qu'on pouvait les retrouver encore plus facilement avec des agrégateurs d'informations personnelles comme www.pipl.com ou www.yasni.ch.
L'utilisation est simple: taper le nom + prénom dans le champ de recherche, cliquer sur envoyer et attendre quelques secondes que les informations s'agrègent dans les différentes sections : profils et connexions sur les réseaux sociaux, blogs et sites personnels, photos et vidéos, noms d'utilisateurs, numéros de téléphone, emails, adresse privée, enregistrements au registre du commerce, CV, articles d'actualité, commentaires dans les forums, etc.

Ces outils fonctionnent plus ou moins bien suivant les données disponibles et la présence ou non d'homonymes: s'il y a plusieurs Jean Duchmolle, il est très difficile pour le système de savoir lequel est le bon.

Mais la masse d'informations récoltées sur chacun d'entre nous peut être utilisée à nos dépens.
À la différence d'un moteur généraliste comme Google, un agrégateur spécialisé permet de rechercher facilement un certain type d'information sur une personne en particulier. Une photo prise lors d'une soirée trop arrosée ou sans aller chercher trop loin, un commentaire naïf que l'on avait oublié depuis longtemps sur un forum de discussion peut donner une mauvaise image à un futur employeur.

Protégez votre vie privée !

Pour limiter les dégâts, mieux vaut respecter quelques règles simples:

  • utiliser des pseudonymes à la place de votre nom réel, lorsque cela est possible.
  • réfléchir à deux fois avant de publier une information sous votre nom propre.
  • faire prendre conscience à son entourage de l'importance du respect de la vie privée sur le web (notamment en ce qui concerne la publication de photos de vous sur les timelines de vos ami(e)s sur Facebook).
  • ne rendre publiques que des adresses email que vous pouvez facilement abandonner par la suite.
  • vérifier de temps en temps ce que l'on dit de vous sur internet avec des outils de veille ou tout simplement Google et exiger éventuellement la suppression de certaines données personnelles auprès des sites concernés.

Il est aussi possible de confier la protection de votre vie privée à des professionnels de l'e-reputation.